Vivez toutes nos actualités en lisant notre infolettre sous l’onglet « STADD en actions (articles) »

Plus de  temps

Au Togo, le Zio s’est asséché au point que les habitants peuvent ramasser les poissons à la main. Avons-nous  le temps d’attendre ? Nous voulons un monde plus vert.  « Ensemble, contribuons à la sauvegarde de  l’environnement »

Merci

Depuis le début de l’année, 42 personnes ont travaillés avec STADD et GIP. Merci pour ce travail écologique.  Merci à nos partenaires, à toutes les personnes engagées pour notre planète et à vous, chères lectrices et chers lecteurs.

Qu’il s’agisse d’un message national ou international, il existe plusieurs manières d’aborder les événements. Aujourd’hui tout le monde dit la même chose : climat et solidarité internationale  sont rabâchés à souhaits. 

Pour bien travailler, il faut être en bonne santé. Pour bien vivre, il faut que la Terre soit préservée. Le Togo ne sait ni travailler, ni vivre. Mais avec une bonne dose d’altruisme, de solidarité, de partage et de conscience, ça va aller

L’Afrique de l’Ouest a gagné jusqu’à 0.8°C en 30 ans¹. Nous fragilisons le climat et celui-ci nous fragilise à son tour. Alors pour ne pas être à la traîne, on renforce. Quoi ? Notre équipe, nos compétences, notre production et nos actions.

Qu’il faille enfiler les gants pour assainir son quartier ou enclencher les vitesses d’un Pick-up venu tout droit des montagnes suisses, STADD ne cesse de transformer les rêves en réalité. Ramasser, trier, sensibiliser, partager…

La nature conditionne la couleur de notre économie, mais quand on est sur le terrain, c’est l’humain qui choisi sa couleur : celle des déchets. En effet, ce mois de juillet a été marqué par des ramassages collectifs de déchets…

STADD est en pleine effervescence. Mais ce qui marque avant tout un tournant dans l’évolution de l’ONG, c’est la création de sa première antenne dans la région des Savanes, dans l’Oti, plus précisément à Mango.